« nos enfants, ces enseignants »

table ronde avec André Stern, Gregory Mutombo

24 Octobre 2018 à partir de 18Hoo
Aixagone – RN7, Le plan d’Aigues – 13760 ST CANNAT

Existe-t-il depuis peu de nouveaux enfants de  devenant des adolescents et des adultes extrêmement éveillés, ou s’agit-il de qualités présentes depuis toujours et simplement enfouies sous nos concepts et nos attentes d’adultes concernant l’enfance et l’éducation ?

L’association Bee! vous invite à dialoguer avec Gregory Mutombo et André Stern autour de cette question universelle et souvent inquiétante : que faire ou ne pas faire pour être de bons parents ?

Gregory Mutombo, dans un registre spirituel et philosophique, André Stern, dans une démarche narrative et scientifique, présentent deux personnalités très différentes apportant un éclairage large et contrasté.

Ils seront rejoints par Nathalie **, présidente de l’association Le Point Rose, porteuse d’un témoignage bouleversant.

Auteur de
« La symphonie des âmes »
« Le feu de l’esprit »

gregorymutombo.com

gregory Mutombo

« Les adultes actuels, pour la plupart, sont les héritiers d’un système de croyances fondé sur la compétition, la comparaison, la classification et, surtout, une approche rationnelle de la vie.

Les enfants, quant à eux, portent les germes d’un nouveau paradigme, c’est-à-dire qu’ils sont et seront les artisans, à de degrés divers, de la mise en oeuvre d’une méthode inédite de « vivre ensemble ».

Le rôle des parents consiste ainsi bien davantage à offrir à ces enfants la structure au cœur de laquelle ils pourront exprimer et partager leur sagesse innée que de chercher à les faire entrer dans les carcans existants. Entre parents et enfants existe donc une sorte de contrat d’élévation mutuelle fondé sur la reconnaissance d’une origine commune.

Tout l’art d’éduquer ou – mieux – d’accompagner réside alors dans une subtile alliance d’humilité, de lâcher prise, de fermeté et d’acceptation d’une certaine dose d’inconnu. »

Auteur de plusieurs ouvrages
dont « je ne suis jamais allé à l’école »

andrestern.com

André Stern

« On nous torture, nous nous torturons nous-mêmes avec l’idée que nous devons être de bons parents – et avec la crainte permanente de ne pas l’être. Or, dans les faits, tout pourrait être si simple, si facile !

Loin des efforts, loin des théories et des concepts, loin de la nécessité de changer, de nous améliorer, de « faire les bonnes choses » existe une nouvelle attitude. Une attitude de confiance. Celle qui cesse de remplacer l’enfance par notre concept de ce qu’elle devrait être.

Celle qui cesse de donner aux enfants l’impression qu’on les traite différemment des autres, celle qui nous permet, les yeux dans les yeux, de vivre sans discrimination – qu’elle soit d’âge, de genre, de couleur de peau etc. – et, d’ainsi, nous libérer de notre statut d’éducateurs, autant que de libérer nos enfants de celui d’éduqués.

Alors nous pourrons nous poser la question suivante : qu’il y a-t-il à apprendre de nos enfants ? La réponse pourrait être étonnante…”

Le témoignage de notre table ronde

Nathalie Paoli et Laurent Courbon, parents de Carla-Marie, viendront témoigner de l’enseignement apporté par le départ prématuré de leur fille, expliquant qu’au delà de la douleur subsiste une acceptation de l’ordre de « l’apprentis-sage », qui donne un espoir de résilience absolue à tous les parents confrontés à ce type d’épreuve.

«  Aider les familles à accompagner leur enfant en fin de vie, dans l’amour, la compassion, avec toutes les aides possibles pouvant les aider dans cette épreuve si difficile ; puis les accompagner après ce drame sur la voie de la résilience, grâce à l’espoir d’un lien indestructible et d’une permanence de la vie dans l’amour.  » Nathalie Paoli.

 lepointrose.org

BONHEUR FACTORY sont des évènements « Happy culturel » imaginés et organisés par l’association BEE !